Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Collection
Littérature
Nombre de pages
232
EAN13
9782848054339
ISBN
978-2-84805-433-9
BLEU NUIT
De DIMA ABDALLAH
Sabine Wespieser Éditeur
20,00
Présentation
« Je marche sur un fil. Je suis le funambule sur le fil tendu au-dessus des abysses de la mémoire. Il ne faut pas que je tombe. Je suis sur le fil qui menace de rompre au moindre faux pas. » Pendant des années, l’auteur de cet intense monologue est parvenu à tenir en laisse ses souvenirs. Tétanisé à l’idée d’affronter le monde extérieur, celui qui était devenu journaliste vit cloîtré dans son appartement, tout en parvenant à donner le change à sa rédaction. Un appel téléphonique fait basculer son existence : Alma, la seule femme qu’il ait aimée, vient de mourir. Le lendemain de son enterrement – auquel il s’avère incapable de se rendre –, il sort enfin de chez lui, décidant de vivre dans la rue après avoir jeté ses clefs dans une bouche d’égout. Dans un périmètre bien délimité autour du cimetière du Père-Lachaise, il change d’emplacement tous les soirs, cherchant à conjurer les violentes réminiscences qui malgré tout le hantent : ce bleu profond de la mer qui l’obsède, ce soleil écrasant… Réfugié dans sa nouvelle errance, il ponctue ses semaines par des échanges fugaces, mais quotidiens, avec des femmes ou des jeunes filles, toujours les mêmes, dont le prénom rime avec celui de son Alma disparue. À son insu, comme si ces figures le révélaient à lui-même, des images refoulées de vergers en fleurs, des odeurs d’iode, d’anis ou de jasmin le submergent… Renonçant à lutter contre l’insoutenable déferlante du passé, que ni les rituels, ni la drogue, ni l’alcool n’ont pu contenir, il baisse la garde… Ses nuits tourmentées, sur lesquelles veille la fidèle Minuit, une chienne rencontrée sur une tombe, il va les consacrer au récit du cauchemar éveillé dans lequel il se débat depuis si longtemps, et qu’il avait pourtant essayé de fuir en venant s’installer de l’autre côté de la Méditerranée.
Le mot du libraire
6 janvier 2022

Un bouleversant conte humaniste !

Le narrateur, un journaliste de 53 ans, est plongé depuis des années dans l’hébétitude, la dépression et la phobie de l’extérieur. Drogué aux anti-dépresseurs, il a sombré dans l’apathie et l’anesthésie. Suite au décès de son seul amour et anesthésié par la douleur de la perte, les souvenirs remontent à sa mémoire. Il quitte soudainement son appartement dont il jette les clés dans les égouts et passe un pacte avec la rue qui le ferait redevenir humain. Commence alors une longue errance dans son quartier, le 20ème arrondissement de Paris. Vide de tout, sauf de son rire, il redécouvre l’extérieur, les bruits, la lumière, les saisons et il voit les invisibles, ceux qui s’incrustent dans le trottoir. Chaque jour de la semaine est rythmé par les rencontres rituelles avec Emma, jeune femme anorexique, Ella, collégienne, Martha, septuagénaire perdue au Père Lachaise, Carla, caissière… et tant d’autres femmes échouées comme lui dans la rue, Aimée, exposée à la vue de tous sur une bouche d’aération du métro, Layla, la méditerranéenne qui lui rappelle son Liban natal, source de cauchemars du temps de la guerre civile. La narration alterne entre « mémoire poétique » et quête de l’humanité en tout un chacun et de la délivrance de l’inhumain en nous. Magistral, bouleversant, intelligent, le 2ème roman de Dima Abdallah confirme son talent de conteuse humaniste !
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 17 501 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître