Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Seuil
Collection
Cadre rouge
Nombre de pages
256
EAN13
9782021487855
ISBN
978-2-02-148785-5
LA PORTE DU VOYAGE SANS RETOUR
De DAVID DIOP
Seuil
19,00
Présentation
" La porte du voyage sans retour " est le surnom donné à l'île de Gorée, d'où sont partis des millions d'Africains au temps de la traite des Noirs. C'est dans ce qui est en 1750 une concession française qu'un jeune homme débarque, venu au Sénégal pour étudier la flore locale. Botaniste, il caresse le rêve d'établir une encyclopédie universelle du vivant, en un siècle où l'heure est aux Lumières. Lorsqu'il a vent de l'histoire d'une jeune Africaine promise à l'esclavage et qui serait parvenue à s'évader, trouvant refuge quelque part aux confins de la terre sénégalaise, son voyage et son destin basculent dans la quête obstinée de cette femme perdue qui a laissé derrière elle mille pistes et autant de légendes.
S'inspirant de la figure de Michel Adanson, naturaliste français (1727-1806), David Diop signe un roman éblouissant, évocation puissante d'un royaume où la parole est reine, odyssée bouleversante de deux êtres qui ne cessent de se rejoindre, de s'aimer et de se perdre, transmission d'un héritage d'un père à sa fille, destinataire ultime des carnets qui relatent ce voyage caché.
Né à Paris en 1966, David Diop a grandi au Sénégal et est maître de conférences à l'Université de Pau. Il signe, avec La Porte du voyage sans retour, son troisième roman, après le succès de Frère d'âme (lauréat du prix Goncourt des lycéens 2018 et traduit dans seize pays).
Le mot du libraire
27 août 2021

Un nouveau roman fort et intelligent de David Diop !

Au début du XIXème siècle, Michel Adanson, botaniste surnommé le pèlerin du Sénégal, lègue, à sa mort, ses carnets à sa fille, dans le but de lui faire comprendre les chaînes secrètes qui ont pesé sur son existence. Il y raconte ce qui lui est arrivé, à 23 ans, alors que jeune homme naïf, curieux, gai et sociable, il effectuait une mission scientifique au Sénégal où le commerce des esclaves était fructueux depuis l'île de Gorée. Parti à la rencontre des plantes, il y rencontre des hommes : Ndiak, jeune interprète de 12 ans, facilitateur de confidences et doté d'une mémoire prodigieuse ; Baba Seck, le chef du village de Sor, grand sage qui lui raconte l'enlèvement, par les négriers, de sa nièce, Maram dont le fantôme revient hanter les lieux. Le botaniste se met en quête de retrouver cette jeune femme et s'engage dans un périple lui offrant l'occasion de mesurer l'attachement animiste aux vivants végétaux, de dénoncer le pillage des européens et de toucher la réalité tangible de l'esclavage. Confession très touchante d'un homme qui rêvait de devenir un botaniste reconnu et qu'un voyage de quelques mois a profondément transformé en humaniste.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 17 780 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître