Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Gallimard
Collection
Blanche
Nombre de pages
335
EAN13
9782072904141
ISBN
978-2-07-290414-1
PUTZI : LE PIANISTE D'HITLER
Gallimard
22,00
Présentation
Il mesurait deux mètres, mais on le surnommait Putzi, «petit bonhomme». Marchand d'art dans le New York bohème des années 1910, musicien à ses heures, Ernst Hanfstaengl devint dix ans plus tard le confident et le pianiste d'Hitler. Cet excentrique, jalousé par les nazis, était fasciné par leur chef, à qui il offrit de l'argent, une famille, et des airs de Wagner à toute heure du jour et de la nuit. Il rêvait d'honneurs et d'une alliance entre l'Allemagne et les États-Unis, ses deux patries. Nommé responsable de la presse étrangère du Reich en 1933, il crut en son destin. Il n'obtint que la disgrâce. Son incroyable exil le conduisit jusqu'à Roosevelt, qui pendant la Seconde Guerre mondiale fit de lui son principal informateur sur le Führer. Pour les uns il fut un traître ou un bouffon sans conséquence, pour les autres, l'un des artisans du mal. Son histoire tragique, burlesque, nimbée de mystère, est celle d'un héros de roman. Le roman d'un siècle de splendeur et de désastre, où l'on croise Goebbels, Goring et les sœurs Mitford, mais aussi Thomas Mann, Carl Jung ou encore Romy Schneider.
Le mot du libraire
15 décembre 2020

Une plongée fascinante dans la tête de celui qui fut l’ami d’un monstre !

C’est l’histoire d’un homme, Ernest Hanfstaensl, prénommé Putzi, americano-allemand qui fut l’ami d’un monstre et demeura charmant. Au milieu des années 20, il est dans la force de l’âge, à la recherche d’une fraternité qu’il trouve dans le national-socialisme qui se développe sous l’impulsion d’Hitler dont la qualité d’orateur le séduit très vite. Ce dernier devient la boussole de son état d’esprit au cours de son ascension. Putzi est nommé chef du département de la presse étrangère quand Hitler devient chancelier en 1933. Puis vient le temps de la disgrâce, de la fuite et de l’exil jusqu’à la déclaration de la guerre. Putzi tentera toujours de revenir dans les bonnes grâces d’Hitler. Il y a du pathétique dans cette quête d’une amitié sans faille qu’il espère toujours. Il deviendra même, alors prisonnier au Canada, pour sauver sa peau, un agent de renseignements sur le régime nazi pour le compte de Roosevelt. La force de ce roman est de dresser un portrait tout en contrastes d’un homme qui resta plusieurs fois au bord de l’Histoire, à l’intersection entre deux mondes (Amérique et Allemagne) : Putzi, idéologue de l’ombre et grand marionnettiste, amuseur de galerie dans les dîners mondains et diplomatiques, don Quichotte, excessif et s’agitant en vain, criant dans le désert qu’on lui offre un destin. Son histoire est intelligemment nourrie par un travail documentaire basé sur les archives d’Ernest Hanfstaensl et de sa famille et des travaux de recherche de David Marwell et les mémoires des témoins de l’époque.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 18 449 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître