Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Collection
Littérature
Nombre de pages
336
EAN13
9782848053615
ISBN
978-2-84805-361-5
SOUS LE CIEL DES HOMMES, ROMAN
Sabine Wespieser Éditeur
22,00
Présentation
Rien ne semble pouvoir troubler le calme du grand-duché d’Éponne. Les accords financiers y décident de la marche du monde, tout y est à sa place, et il est particulièrement difficile pour un étranger récemment arrivé de s’en faire une, dans la capitale proprette plantée au bord d’un lac.

Accueillir chez lui un migrant, et rendre compte de cette expérience, le journaliste vedette Jean-Marc Féron en voit bien l’intérêt : il ne lui reste qu’à choisir le candidat idéal pour que le livre se vende.

Ailleurs en ville, quelques amis se retrouvent pour une nouvelle séance d’écriture collective : le titre seul du pamphlet en cours – Remonter le courant, critique de la déraison capitaliste – sonne comme un pavé dans la mare endormie qu’est le micro-État.

Subtile connaisseuse des méandres de l’esprit humain, Diane Meur dévoile petit à petit la vérité de ces divers personnages, liés par des affinités que, parfois, ils ignorent eux-mêmes. Tandis que la joyeuse bande d’anticapitalistes remonte vaillamment le courant de la domination, l’adorable Hossein va opérer dans la vie de Féron un retournement bouleversant et lourd de conséquences.

C’est aussi que le pamphlet, avec sa charge d’utopie jubilatoire, déborde sur l’intrigue et éclaire le monde qu’elle campe. Il apparaît ainsi au fil des pages que ce grand-duché imaginaire et quelque peu anachronique n’est pas plus irréel que le modèle de société dans lequel nous nous débattons aujourd’hui.

Doublant sa parfaite maîtrise romanesque d’un regard malicieusement critique, Diane Meur excelle à nous interroger : sous ce ciel commun à tous les hommes, l’humanité n’a-t-elle pas, à chaque instant, le choix entre le pire et le meilleur ?
Le mot du libraire
13 septembre 2020

Dans le Grand-duché d'Épône, calfeutré dans ses frontières, pays où la finance décide de la marche du monde, plaque-tournante de l'Europe où se jouent les réorientations, nous suivons des binômes, mal assortis à la recherche de sens : un grand reporter désabusé qui n'arrive plus à faire du monde une fiction et qui se voit proposer par son éditeur d'héberger un réfugié politique pour relancer son inspiration ; un universitaire, membre d'un groupe de jeunes intellectuels plongés dans la rédaction d'un pamphlet anticapitalisme, est englué dans une relation adultère avec une cheffe de projet dans la mode ; un demandeur d'asile, errant en attente de régularisation de ses papiers tombe amoureux d'une jeune femme qui fait des ménages chez les riches... L'auteure décrit avec talent ce microcosme lié par des interactions sociales, personnelles et économiques. C'est aussi l'occasion de dénoncer l'hypocrisie des relations humaines, engluées dans la fatalité d'un système pervers n'obéissant qu'à sa propre perpétuation et la question migratoire comme rejet de l'autre comme de soi-même dans un monde dématérialisé. Ce récit est si dense en abordant tant de questions essentielles qui animent notre quotidien qu'il est resté dans mon esprit longtemps après sa lecture. Bon signe !
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 16 595 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître